Publication de l’étude sur l’engagement de service civique à l’international et en réciprocité en Bourgogne-Franche-Comté

Etude réalisée par Adèle BRESSON, engagée en Service Civique auprès de Bourgogne-Franche-Comté International, coordonnée par Benjamin LEGER de Bourgogne-Franche-Comte et Julien BECASSE de France Volontaires.

"L’Engagement de Service Civique à l’International (ESCI) et en Réciprocité (ESCR) sont des déclinaisons du dispositif du Service Civique encore méconnues et relativement peu utilisées en France. Véritables leviers à l’engagement citoyen à l’international des jeunes, elles ouvrent toutefois des opportunités très intéressantes pour les volontaires comme pour les structures qui s’en emparent.

Face à ce constat, plusieurs associations, collectivités territoriales et institutions de Bourgogne-Franche-Comté se sont engagées dans une étude à caractère régional et multi-acteurs pour identifier les freins et les leviers au développement de ces dispositifs au sein des structures de la région. Si l’étude confirme un déficit de notoriété de ces dispositifs, elle démontre également que les freins présupposés (aspects financiers) sont relativement différents des freins réellement rencontrés par les acteurs expérimentés (aspects administratifs). Les contraintes rencontrées sont parfois très différentes selon le territoire de coopération concerné (Europe ou international), le type de dispositif utilisé (envoi ou accueil), le statut ou encore l’expérience de la structure.

Toutefois, de nombreux enjeux sont communs à la majorité des structures interrogées, qui pour la grande majorité se disent intéressées et prêtes à s’engager dans l’ESCI et l’ESCR sous certaines conditions : mieux connaître les acteurs et les volontaires qui font vivre le dispositif en région, bénéficier d’informations claires et d’outils méthodologiques, avoir accès à un accompagnement personnalisé pour pouvoir renforcer ses compétences, s’appuyer sur un réseau d’acteurs pour s’inspirer de bonnes pratiques et mutualiser des actions.

En conclusion, pour répondre à l’enjeu de l’accessibilité du dispositif auprès du plus grand nombre de structures et de jeunes, une approche concertée entre les acteurs pourrait permettre la mise en place d’actions efficaces, à l’image d’un dispositif régional mutualisé articulé autour d’un agenda commun, des territoires de coopération et des domaines d’intervention privilégiés des acteurs ou des ressources et outils existants sur le territoire."

Etude réalisée par Adèle BRESSON, engagée en Service Civique auprès de Bourgogne-Franche-Comté International, coordonnée par Benjamin LEGER de Bourgogne-Franche-Comte et Julien BECASSE de France Volontaires.

Téléchargez la synthèse de l’étude

Téléchargez l’étude complète