De l’international au local : les enjeux du volontariat de solidarité

L’expérience du Forum des acteurs et des initiatives de valorisation des engagements (FAIVE)

France Volontaires est heureux de vous annoncer la sortie du numéro 49 des Cahiers de l’action portant sur l’expérience du Forum des acteurs et des initiatives de valorisation des engagements (FAIVE). Cette publication est le fruit d’un travail conjoint avec la Ligue de l’enseignement, RITIMO, Coordination Sud, l’association irlandaise Comhlàmh et de Lucien Cousin.

Face aux injonctions d’efficacité et d’évaluation des politiques publiques, comment est-il possible de comprendre et de mettre en avant les répercussions du volontariat tant sur les territoires, sur la citoyenneté que dans les parcours de jeunes ? Des questions auxquelles les expériences de terrain et les initiatives des membres du FAIVE analysées dans ce numéro tentent de répondre.

Résumé :

Il y a cinquante ans, les volontaires partaient pour se mettre au service du développement, par solidarité envers des populations pauvres, dans un contexte marqué par une géopolitique de l’aide et de l’influence.

Aujourd’hui, sans que ces motifs aient disparu, il semble que les motivations personnelles soient plus manifestes. Si le volontariat est resté pour certains jeunes un choix délibéré de se construire eux-mêmes et d’être utiles, il est fortement recommandé à d’autres comme moyen de se former et de se procurer une expérience valorisante auprès d’employeurs potentiels.

En 2013, le plan Priorité Jeunesse impulsé par le président Hollande affichait ainsi parmi ses objectifs d’accroître et de diversifier la mobilité européenne et internationale des jeunes, ainsi que de promouvoir et de favoriser leurs engagements.

Depuis sa création en 2011, le Forum des acteurs et des initiatives de valorisation des engagements (FAIVE), réseau d’acteurs développé par France Volontaires, joue un rôle important et donne à voir la spécificité du tissu associatif dans le développement et le dynamisme des engagements volontaires et solidaires à l’international, aux côtés des collectivités territoriales.

Quelles sont donc les pratiques de valorisation des engagements réalisées ? Face aux injonctions d’efficacité et d’évaluation des politiques publiques, comment est-il possible de comprendre et de mettre en avant les répercussions du volontariat tant sur les territoires, sur la citoyenneté que dans les parcours de jeunes ?

Des questions auxquelles les expériences de terrain et les initiatives des membres du FAIVE analysées dans ce numéro tentent de répondre.